Le financement

Classé dans : Association

05 02 2012
L'Association Pour la Recherche Clinique est une association loi 1901 à but non lucratif.

Néanmoins, elle emploie deux salariés et a des frais de fonctionnement divers. De plus, son activité de recherche nécessite qu'elle souscrive une assurance spécifiquement pour cette activité dont le montant est assez élevé.

Ces frais nécessite de trouver des fonds.

Les sources de revenus :

Elles sont de plusieurs types :

  • les revenus spécifiques liés aux études. Les montants sont liés à la complexité de l'essai pour l'équipe de recherche. Ils sont de deux types :
    • les honoraires investigateurs : Lorsqu'ils participent à une étude clinique, les investigateurs peuvent bénéficier d'honoraires en contre-partie du temps passé. Les médecins membres de l'association ont fait le choix de ne pas les toucher au profil de l'association. Ces revenus sont variables en fonction des études. Il faut également savoir que tous les essais ne sont pas forcément rémunérés. C'est souvent le cas de essais de type académique.
    • les surcoûts liés à un essai : Souvent, les essais nécessitent des procédures spécifiques qui ne sont généralement pas nécessaires dans la pratique courante. Ces procédures engendrent donc des surcoûts de fonctionnement qui sont répartis entre l'établissement (examens supplémentaires, techniquage de tubes sanguins, temps infirmiers supplémentaire, etc.) et l'association (frais administratif, frais de stockage des documents de l'essai, etc.).
  • les dons de laboratoires pharmaceutiques : Pour assurer son indépendance vis à vis de l'industrie pharmaceutique, l'association a fait le pari de ne pas demander de partenariat exclusif. Ceci étant, les industriels apportent malgré tout un soutien financier non négligeable par l'intermédiaire de dons (entre 2000 et 5000 euros par an). Ces subventions ne sont pas donnés systématiquement tous les ans. Ce ne sont pas toujours les mêmes entreprises qui donnent. Cela permet de conserver un libre arbitre quant au choix des essais et des traitements. Depuis 2011, la législation a été modifiée et cette source de revenus sera de moins en moins importante.
  • les dons patients : Ces dons sont extrêmement rares et viennent d'un élan de générosité. Les patients ne sont jamais sollicités. Aucune demande n'est faite en ce sens de la part des investigateurs ou de l'équipe de recherche.

A quoi sert ce financement ?

Les postes de dépenses de l'association sont de plusieurs niveaux :

  • les salaires des attachés de recherche clinique : c'est le poste le plus important
  • les charges sociales et l'assurance
  • les frais de fonctionnement
  • les frais comptables

Les investigateurs ne sont pas rémunérés. Ils interviennent au sein de l'association à titre bénévole.

Les commentaires sont fermés.

A propos de l'APRCF

Créée le 04 février 2003, l'Association Pour la Recherche Clinique de Francheville, à but non lucratif, permet aux patients, traités dans le service d'oncologie de la clinique Francheville à Périgueux, de bénéficier des dernières avancées médicales en terme de traitements et de soins.

A voir

  • La CAMI
  • Infocancer
  • INCA
  • Ligue Contre le Cancer comité Dordogne
  • Catégories

    Archives